Victor Rousseau (1865-1954)

Lot 4
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 9 800EUR
Victor Rousseau (1865-1954)
Jeune fille agenouillée.
Marbre blanc.
Signé « Victor Rousseau » sur la terrasse.
H. 50 x L. 31cm, et socle en marbre noir veiné blanc.
Légers éclats sur un angle de la terrasse.

Littérature en rapport :
-Jacques Van Lennep (dir.), La sculpture belge au XIXème siècle, cat. exp. Bruxelles, Générale de Banque, 5 octobre-15 décembre 1990, pp. 535-538.

Originaire d'une famille de tailleurs de pierre en Belgique, Victor Rousseau devient l'élève du sculpteur Georges Houstont avant d'entrer à l'Académie royale des Beaux-arts de Bruxelles. Lauréat du concours Godecharles en 1890, il voyage quelques années en Angleterre, en Italie et en France où il découvre l'art nouveau. Nombre de ses oeuvres sont conservées aux Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles.

Victor Rousseau est un important sculpteur belge, particulièrement actif durant la première moitié du XXème siècle.
Son succès lui vient de ses sculptures aux accents helléniques en mouvement, traité avec une douceur extrême.
Délicatement agenouillée, cette somptueuse femme présente un corps élancé typique de l'Art Déco. Contemplative, elle questionne. Ou son regard se pose-t-il si élégamment ?
Sa figure serpentine créée une torsion, provocant inéluctablement une délicate cambrure frisant la sensualité.
Sculpté dans le marbre, la pierre blanche accentue la douceur de son visage tout en faisant ressortir la plénitude de ses joues et la volupté de sa chute de reins.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue